jeudi, avril 18, 2024

Réussir en tant que jeune entrepreneur congolais [interview avec Kristen tshika]

- Advertisement -spot_imgspot_img
- Advertisement -spot_imgspot_img

« Un coach est quelqu’un qui voit au-delà de vos limites et vous guide vers la grandeur ! » Michael Jordan.

 

Aujourd’hui, je suis ravi d’accueillir kristen tshika , surtout connu pour être motivateur et business coach.

 

Kristen est un entrepreneur et conférencier évoluant au Congo Kinshasa. Il est l’un des meilleurs Business coach congolais, qui a fait ses preuves sur la scène nationale et internationale.

Il est également le fondateur et gérant de deux entreprises basées à Kinshasa, Kaapital group et Kristen Tshika company.

Un jour, une histoire

Pour comprendre son histoire . Il faut remonter le temps, au-delà même du début de son aventure entrepreneuriale en 2011. Kristen tshika semblait avoir un chemin tout tracé pour entamer une vie constructive et engagée en poursuivant ses études en médecine.

Plus tard il abandonne ses études en médecine, pour se consacrer à sa passion, qui est le développement personnel. Kristen découvre ses potentialités et décide de partager ses connaissances.
Au fil du temps , ce passionné du coaching trouve extraordinaire de faire de sa passion un métier. C’est grâce au coaching qu’il a fait le tour de la Rdc et les autres coins du monde dans le but de faire découvrir les potentialités de ses clients..

Il a fait plus de 10 ans dans sa carrière de coach. Et sa mission est de coacher et conseiller les professionnels, les entrepreneurs et les personnalités publiques à débloquer leurs potentiel et développer leur business et à maximiser leur carrière.

 

je vous laisse découvrir le parcours  de kristen tshika et ses meilleurs conseils.

comment réussir en tant que jeune entrepreneur congolais

 

C’est parti !

 

1.Bonjour cher Kristen pouvez-vous nous en dire un peu  plus sur vous ?

 

Je suis Kristen Tshika  entrepreneur, conférencier et business coach. J’accompagne les professionnels et les entrepreneurs à développer leur business et à lever les fonds. J’accompagne aussi les employés d’entreprise dans leurs performances professionnelles dans la communication, le marketing, la vente et le commercial. J’aide également les entreprises sur toutes les questions, liées aux relations interpersonnelles au sein de l’entreprise.

Je dirige actuellement deux entreprises, la Kaapital group et Kristen tshika company.

Kaapital group  est une entreprise qui aide les entreprises à se structurer, à se développer dans le marketing et la vente. Kaapital group  investit aussi dans  l’imprimerie,  la communication, et le e-commerce.

Kristen tshika company, c’est un cabinet de coaching, qui regroupe des programmes de coaching et des formations en ligne (marketing et vente, leadership, prise en main de canva).

2.Comment est né le goût d’entreprendre ?

 

Ce goût   est né il y a 10 ans, ce qui m’a poussé à prendre de grandes décisions. J’ai dû abandonner mes études en médecine pour m’orienter vers le coaching. J’ai découvert  que j’étais fait pour aider les gens à se découvrir. En me découvrant, je me suis senti responsable de pouvoir partager avec les autres.

De là j’ai pris la ferme résolution de me consacrer à ma passion. Très vite, je me suis rendu compte que je pouvais rentabiliser mon activité et en vivre. J’ai accompagné des milliers de personnes et partager avec eux sur  » comment découvrir son plein potentiel ». Ça fait maintenant plus de 10 ans que j’exerce ce métier de coach.

3.Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrez à vos débuts ?

Quand je me suis lancé dans le business, la plus grande difficulté était celle de fédérer les gens dans une même vision. De trouver les bonnes personnes avec qui collaborer.

4.Quelles sont les compétences à développer pour réussir en tant que jeune entrepreneur congolais ?

 

La première compétence, le leadership est indispensable pour piloter une entreprise. Sans leadership, on ne peut pas aller plus loin.

L’autre compétence à développer est de Savoir écouter, c’est extrêmement important dans le contexte congolais. Savoir écouter ses collaborateurs, ses aînés, sa femme, son marché, ses investisseurs, les personnes qui peuvent être impliquées directement ou indirectement et les écouter attentivement.   Faire une liste des avis positifs ou négatifs, et par la suite prendre son temps pour faire son jugement.

5.Comment  vous parvenez à gérer votre temps ?

 

Je gère mon temps en fonction de mes objectifs et non en fonction du nombre d’heures. Et je commence toujours ma journée, ma semaine, avec des objectifs, et je mets en place des actions pour atteindre ces objectifs. Je me  bats pour atteindre un objectif que pour remplir une charge horaire.

6. Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes entrepreneurs congolais?

 

Le premier conseil, il faut croire. Ensuite, il faut avoir une vision claire de ce qu’on veut faire. Cette vision doit être soutenue par le pourquoi, parce que le pourquoi c’est la chose qui nous maintienne lorsque l’échec arrive.

Deuxième conseil, soyez patient, il faut respecter le processus, tout se fait par processus.

Troisième conseil, apprenez à chercher conseil aux aînés, les personnes qui ont une certaine expérience.

Quatrième conseil, être lent à mettre en place une stratégie, être lent à mettre place un nouveau produit. C’est-à-dire il faut prendre votre temps pour réunir les éléments qui vont vous permettre de réussir et ceux qui peuvent vous mener à l’échec.

Mais, une fois qu’on décide de lancer le produit, il faut le faire rapidement.

 

7.Qu’est que vous voulez qu’on retienne de vous après avoir quitté la terre des hommes ?

 

Je vais que les gens retiennent que le plus important dans la vie, ce qu’il faut poursuivre un but. Je voudrais que ma fille puisse avoir cet exemple de passion et de détermination que son père a vécu pour un but. Ce but était d’apporter la valeur à sa communauté, apporter de la valeur à tout le monde et d’être une source d’inspiration.. Surtout d’être un dispensateur de l’amour de Dieu, un dispensateur de temps, de grâce exercée et d’accomplir pleinement le potentiel. Je voudrais que chacun puisse tirer  de ces exemples, pour vivre sa propre raison d’être.

 

Votre dernier mot

Nous allons tous mourir, faisons de notre mieux pour mieux vivre.

 

Merci  cher Kristen Tshika

 

Dites nous ce que vous pensez sur comment réussir en tant jeune entrepreneur congolais dans les champs de commentaires ci-dessous

- Advertisement -spot_img
emile mulumba
emile mulumbahttps://pata-tech.com
Emile Mulumba  entrepreneur, Fondateur de pata-tech & Rédacteur en chef. Une journée parfaite pour lui consiste à lire la bible et apprendre à jouer à la guitare. Vous cherchez de ressources business? Découvrez comment développer et promouvoir votre petite entreprise à l'aide de ressources  en entreprenariat , de conseils et de stratégies marketing et social media .

Articles recents

- Advertisement -spot_img

Articles similaires

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error:
× Salut ! besoin d'un coaching